ACCG Online

Le forum de l'Association Contre la Camionette de Gilbert
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LE ROI DU FLOOD

Aller en bas 
AuteurMessage
Bixente
Homme sans pareil
avatar

Nombre de messages : 105
Age : 29
Localisation : Pays Basque Nord
Date d'inscription : 11/08/2004

MessageSujet: LE ROI DU FLOOD   Mar 18 Avr à 19:49

LE ROI DU FLOOD c'est qui ?



C'est moi !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

AHAJAHAAJHJAJAJAJAJAJAJAJAJJAJKAZEIOPFUZEUFIOPZEJFOPZEJFZEG


III - UN TRAITEMENT POSSIBLE DU SUJET
A - PROBLEMATIQUE :
La littérature peut se définir comme la construction d'un discours, le plus souvent fictionnel, qui travaille le langage dans ses propriétés stylistiques. L'argumentation se propose de traiter d'un problème général afin d'amener le lecteur à partager un point de vue particulier. La question était de réfléchir sur la compatibilité ou non des deux modes d'expression. En d'autres termes il s'agissait de réfléchir à ce que l'on appelle la littérature engagée.
B - PLAN POSSIBLE :
1) Définition des termes "convaincre" et "persuader"
"Convaincre" s'emploie pour exprimer le fait que l'on cherche à amener un lecteur à reconnaître qu'une proposition, qu'un point de vue est véridique, irréfutable. En ce sens la conviction repose essentiellement sur l'exercice de la Raison qui avance des preuves.
"Persuader" s'utilise davantage pour dire que l'auteur cherche à faire partager au lecteur son point de vue sur un plan plus émotionnel, plus subjectif, sans forcément utiliser de preuves systématiques.
Dans le corpus proposé les textes de La Bruyère et de L'Encyclopédie sont davantage des textes de conviction alors que Voltaire et Giraudoux cherchent d'abord à persuader.
Cela étant, on pouvait souligner le fait que L'Encyclopédie énonce une thèse subjective sous une forme apparemment scientifique. C'est, ici, la notion de manipulation du lecteur qui est posée.
2) Les procédés argumentatifs
La volonté de convaincre, donc de construire un raisonnement, utilise la logique comme arme privilégiée. La Bruyère, comme l'auteur de l'article "Paix", énonce des faits que nul ne peut réfuter. La logique se voit également dans l'opposition entre l'état de Paix et la guerre.
Dans un autre domaine Montesquieu, pour mieux la combattre, énonçait la logique de l'esclavagiste qui construit son propre raisonnement reposant sur une série de contrevérités. Procédé utilisé et pour convaincre et pour persuader, l'ironie est une composante essentielle de la stratégie argumentative. Lorsque Voltaire veut dénoncer la guerre, il construit une fiction dont le but est de ridiculiser tout belligérant quelles que soient ses justifications.
Dans la mesure où le libellé indiquait que l'on devait s'appuyer sur les textes lus et étudiés en cours, il était possible, par exemple pour ceux qui l'auraient étudié, de citer Rabelais qui entreprenait de critiquer certaines formes d'éducation en pratiquant l'exagération, l'hyperbole à des fins humoristiques. L'ironie était là au service de la conviction comme de la persuasion dans la mesure où le lecteur est à la fois dans l'émotion du rire et dans la réflexion pédagogique.
Par contre, si l'auteur veut davantage toucher le lecteur dans son âme, faire plus appel à ses sentiments qu'à sa raison, il peut employer un ton plus lyrique. On peut penser à la façon dont Molière fait que Dom Juan justifie son libertinage amoureux.
Le texte théâtral, parce qu'il s'adresse très directement à des spectateurs présents dans une salle, joue peut-être davantage sur la persuasion. Se trouvent réunis dans un même lieu des personnes qui éprouvent collectivement des émotions semblables.
3) L'efficacité du texte littéraire
Il était pertinent de se poser la question de l'efficacité du texte littéraire par rapport à l'objet qu'il prend pour cible. Etre efficace signifie que le lecteur (ou le spectateur) modifie son point de vue sur un problème précis. Ou commence à réfléchir sur un phénomène auquel il ne pensait pas auparavant.
Or, la littérature (et particulièrement au XVIIIe siècle) s'adresse tout de même à une élite. Ecrire suppose un lectorat. Un petit nombre seulement de personnes cultivées ont lu, en leur temps, les philosophes des Lumières.
Il est possible de penser que le texte théâtral touche un nombre plus important de personnes. Mais, là encore, seule une fraction bien précise de la société se rend plus ou moins régulièrement dans une salle de théâtre. Les spectateurs de "La Guerre de Troie n'aura pas lieu" ne sont pas légion.
Enfin, le sujet utilisait très explicitement le terme de "complexité". Il convenait donc de mettre l'accent sur le fait que les procédés stylistiques de l'argumentation nécessitent une certaine culture, aussi bien du langage, qu'historique ou idéologique. Que penser du lecteur qui prendrait au pied de la lettre la fin du texte de Voltaire ? A quelles extrémités serait porté celui qui lirait l'argumentaire de Montesquieu sans en saisir l'ironie

AAGHAHAHAHAHAHAHAHHAHAHHAHAHAHAHAHHHHHHHHHHHHHHT

_________________
La CGT est grande mais l'ACCG l'est encore plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël
Membre
avatar

Nombre de messages : 169
Age : 30
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 10/08/2004

MessageSujet: Re: LE ROI DU FLOOD   Mer 19 Avr à 22:33

je n'ai qu'une chose à dire Bixente, arrete la drogue XD

_________________
ACCG vaincra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anachronisme.cowblog.fr/
Lucile
Blonde vénitienne
avatar

Nombre de messages : 55
Localisation : Là où l'imagination n'a pas de limite...(Bretagne)
Date d'inscription : 26/08/2004

MessageSujet: Re: LE ROI DU FLOOD   Ven 21 Avr à 21:08

Raphael est pitié de nous tache de le convaincre de se soigner dans un hopital spécialisé Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bixente
Homme sans pareil
avatar

Nombre de messages : 105
Age : 29
Localisation : Pays Basque Nord
Date d'inscription : 11/08/2004

MessageSujet: Re: LE ROI DU FLOOD   Sam 6 Mai à 23:39

C'est de l'art.

_________________
La CGT est grande mais l'ACCG l'est encore plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE ROI DU FLOOD   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE ROI DU FLOOD
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACCG Online :: Divers :: Flood-
Sauter vers: