ACCG Online

Le forum de l'Association Contre la Camionette de Gilbert
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Légende des temps oubliés

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Raphaël
Membre
avatar

Nombre de messages : 169
Age : 30
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 10/08/2004

MessageSujet: Légende des temps oubliés   Lun 16 Aoû à 17:19

Légendes des temps oubliés

Chapitre 1

Rencontre entre quatre jeunes garçons et exploration du Donjon de Paix


A tous ceux qui se reconnaîtront dans cette histoire.

Raphaël Brouard


Le lourd manteau d’obscurité constellée d’étoiles de la nuit recouvrait le petit village de Chênehuttes. La pluie battait son plein. A cette heure ci personne n’aurait eu l’imprudence de rester en dehors du périmètre protégé par la palissade en bois. Et pourtant…un homme encapuchonné se distinguait entre les gouttes. Il se dirigeait vers l’unique porte de l’enceinte du village.
« Qui va la ? » cria un garde de faction.
« Un pauvre voyageur trempé jusqu’aux os et qui voudrait trouver gîte et couvert » lui répondit l’homme.
Il attendit quelques instants puis la porte s’ouvrit. Un autre garde apparut derrière.
« Tu peux entrer. Pour le gîte et le couvert tu peux aller à l’unique auberge du patelin : Le lion d’or. A quelques pas d’ici tout droit.
« Merci du renseignement ».
Il s’avança et la porte fut refermée derrière lui. Quelques instants après il s’arrêta devant une enseigne en bois, pendue par des chaînes à ce qui devait être une auberge et bousculée par des rafales de vent. Ceux qui en étaient capables pouvaient y lire « Le lion d’or », un dessin plus explicite était visible pour les autres. Le voyageur entra dans le bâtiment.
La salle était bondée. Il y régnait une vive agitation, l’atmosphère était détendue et un feu était allumé dans une cheminée. L’homme se dirigea droit vers l’aubergiste et lui demanda :
-As tu des chambres de libres ?
-Désolé, j’ai loué la dernière il y a peu au jeune homme seul à sa table dans le coin la-bas, si tu veux une chambre tu devras marchander avec lui. Autre chose ?
Le voyageur versa deux pièce d’or sur le comptoir.
-Ca devrait suffire ?
-Largement.
Puis il se dirigea vers celui qu’on lui avait désigné. Il avait les traits plutôt harmonieux, les cheveux châtains et en bataille, les yeux bleus et le duvet qui lui servait de moustache révélait son extrême jeunesse.
L’arrivant s’arrêta devant sa table et lui demanda :
-Est ce que je peux m’asseoir ?
-Bien sur.
Il ne s’arrêta pas de manger.
-L’aubergiste m’a dit que tu avait loué sa dernière chambre. Je te propose de la partager, je dormirais par terre.
Cette fois ci il s’arrêta.
-Ainsi que les frais ?
-Bien entendu.
-C’est honnête. Je suis d’accord.
Alors le voyageur enleva sa capuche pour la première fois depuis son arrivée et présenta un sourire radieux. Il avait des pommettes saillantes, les cheveux longs négligemment jetés en arrière et semblait encore plus jeune que son interlocuteur. Il lui tendis la main.
-Je me présente : Arthur.
L’autre la serra.
-On m’appelle Hippie entre autres.
Tout à coup, une voix retentit dans la salle.
« Il triche ! Je l’ai vu cacher des cartes dans sa manche ! »
Celui qui venait de crier désignait un jeune homme très grand et dégingandé aux cheveux longs, bruns et bouclés, au nez retroussé et aux petits yeux noirs.
Celui ci se leva de la table ou il jouait, posa ses mains sur son torse et s’écria d’un air scandalisé :
« Moi ! Tricher ! »
La tension était à son comble car de l’argent était en jeu. Il s’était tourné vers son accusateur et ne pouvait donc pas voir les autres joueurs. Un de ceux ci profitant de l’occasion leva une chaise pour l’assommer et…n’eu que le temps de voir arriver le poing d’Arthur avant que celui-ci ne lui arrive en pleine figure.
« Je n’aime pas qu’on attaque les gens par derrière. »
A ce moment là quelqu’un monta sur une table et cria :
« Baston générale ! »
Aussitôt ce fut le chaos. Les meubles et les couverts volèrent, les insultes fusèrent, les poings partirent et l’aubergiste courait dans tout les sens pour essayer de sauver ce qui pouvait l’être. Arthur, Hippie et le joueur attaqué se battaient ensembles, dos à dos ou cotes à cotes, lorsqu’un quatrième individu vint leur prêter main forte. Il était de taille moyenne, le teint mat, le nez assez grand et busqué, les cheveux bruns et courts et débordait d’énergie. Ils se battaient avec les poings ou les meubles et faisaient un cercle de blessés autour d’eux. Finalement, avertis par l’aubergiste, les gardes entrèrent dans la salle et arrêtèrent les quatre jeunes gens. Celui qui avait laissé Arthur entrer dans Chênehuttes lui dit :
« Eh ben, vous n’avez pas perdu de temps pour foutre la pagaille vous. Vous vouliez une chambre, vous aurez un cachot. »
Ils sortirent de l’auberge dans la nuit, sous la pluie et encadrés par les gardes. Ils furent emmenés à un bâtiment en pierre, passèrent le pas d’une porte, et furent jetés dans une cellule. On les prévint :
« Vous pourrez sortir demain à l’aube. »
Enfin, ils restèrent seuls. Tous s’assirent et se regardèrent quelques instants. Le joueur de cartes fut le premier à briser le silence :
-Je m’appelle Ulysse, est ce que je peux savoir les noms de ceux qui m’ont défendu ?
-Arthur
-Hippie
-Bixente, fis l’inconnu avec un fort accent.
-Bixente ? Ce n’est pas d’ici comme nom ? fis remarquer Ulysse.
-Non, je viens de la région d’Ocastie dans le Sud.
Cette nuit ils apprirent également qu’Ulysse venait de la ville d’Archania, Hippie d’un petit village sur les bords du Baldun et Arthur de la région de Norstrand dans le Nord.
Bixente et Arthur avait quitté leurs terres natales pour faire de menus travaux, être payés comme scribes, s’engager comme mercenaires, chercher des trésors, vivre l’aventure ! Ils avaient été bien vite rattrapé par la réalité. Hippie, lui, avait voyagé dans un troupe de théâtre qui s’était disloqué par manque de revenus réguliers. Maintenant il faisait tout ce qui faisait tout ce qui passait à sa portée. Quand à Ulysse, sa principale source de revenus était le jeu…
-En trichant ?
-Hippie, tu ne vas pas croire ce que disaient ces ivrognes ?
Les quatre compagnons de fortune suivaient la route en terre qui coupait à travers la forêt. Ils avaient étés libérés ce matin et, n’ayant pas d’attaches particulières, avaient décidé d’un commun accord de poursuivre ensemble leurs chemins vers Ragata, la ville la plus proche, pour y trouver du travail.
-Enfin, ils ne t’ont tout de même pas accusé pour rien ?
-Ils ne voulaient pas perdre leur argent, voilà tout.
-Hmm, tu m’étonnes.
Ils arrivaient à Ragata. La ville n’était en fait qu’un petit bourg d’environ deux mille âmes, servant de relais entre les villages environnants, comme Chênehuttes, et la grande ville d’Archania qui régissait la région. Néanmoins elle représentait la plus grande chance de trouver du travail à court ou moyen terme pour eux. Les embaucheurs cherchant de la main d’œuvre se trouvaient généralement sur la place publique, aussi ils y allèrent. Le soleil était à son zénith et la place grouillait de monde. Ils demandèrent ou l’on pouvait trouver du travail à des passants qui les dirigèrent vers un homme grand, mince, habillé de vert et portant une bourse et une dague à son ceinturon. Il s’égosillait :
« Qui veut du travail bien rémunéré ? L’Association Des Intrépides Aventuriers recherche des mercenaires pour une mission simple et sans dangers ! »
Arthur l’interrompit :
-Nous sommes vos hommes.
L’homme les toisa du regard.
-Je cherche des gens compétents.
Hippie répliqua aussi sec :
-Je croyais qu’il s’agissait d’une mission simple et sans dangers ?
Il les regarda longuement puis leur dit :
-Bon, vous l’aurez voulu. Il s’agit de récupérer un parchemin datant de plusieurs siècles, au donjon de Paix et…
A ce moment là une vieille femme qui s’était approchée le coupa d’une voix chevrotante :
-N’y allez pas jeunes gens, dans les chaumières on l’appelle le donjon maudit.
L’homme fut extrêmement contrarié de cette intervention et l’invectiva :
-De quoi te mêles tu ?
Elle se retourna et s’en alla.
-Combien est ce que l’on est payé ? demanda Bixente.
-Cinquante pièces d’or avant et autant une fois le contrat réussis.
-Soit vingt-cinq pièces d’or chacun !
Ils se regardèrent et Arthur parla pour tous :
-On accepte.
-A condition qu’on nous fournisse des armes, rajouta Bixente.
L’homme de main plissa les yeux et réfléchit avant de répondre.
-Vous les aurez. Revenez demain au lever du jour ici. Je vous attendrai avec les armes, vos cinquante pièces d’or et un guide qui vous conduira à la tour.
-Entendu.
-Soyez à l’heure.
Il s’esquiva et disparut dans la foule.
Hippie prit la parole :
«Bon, ou est ce qu’on va ? Je propose qu’on cherche une auberge pour manger et qu’on y prenne une chambre pour la nuit. »
La proposition fut adoptée et ils déambulèrent dans les rues à la recherche d’une auberge. Ils finirent par trouver, mangèrent et prirent une chambre.
Hippie demanda à l’aubergiste s’il avait déjà entendu parler du « Donjon de Paix » ou « Donjon Maudit » et celui-ci lui répondit des choses peu rassurantes :
« C’est un vieux donjon abandonné depuis des siècles. Plus personne n’y met les pieds depuis qu’un groupe d’aventuriers n’en est pas ressortis, ils recherchaient une relique…un parchemin je crois. »
Il n’en parla pas aux autres.
Cette nuit Bixente dormit dans un lit, Arthur et Ulysse par terre et Hippie sur un coffre. Celui-ci, avant de s’endormir, eut la mauvaise surprise d’entendre s’élever dans l’obscurité les ronflements sonores d’Arthur.
Bixente fut le premier debout et réveilla le reste du groupe.
« Bougez vous les gars, on dirait que vous avez pas dormis de la nuit. »
Hippie bailla longuement :
« On n’a pas dormis dans un lit nous. »
Ils sortirent en silence de l’auberge et marchèrent en direction de la place publique. Personne ne parlait maintenant, chacun pris dans ses pensées et ses rêves.
Ils arrivèrent au lieu de rendez-vous et distinguèrent deux ombres se profiler dans l’aube naissante. En s’approchant ils reconnurent leur embaucheur de la veille, accompagné d’un homme plutôt grand, de bonne carrure, la trentaine, châtain et les cheveux longs noués en queue de cheval. Il possédait une épée, une gourde en peau de chèvre et une torche. Ses vêtements étaient de couleurs marron, beige et vert.
-Voilà Fred, il sera votre guide jusqu’au donjon.
Celui-ci fit un bref signe de tête, il ne semblait pas particulièrement bavard.
L’autre tendis des armes aux quatre jeunes gens.
Je vous les ai apporté, comme promis.
Arthur rouspéta :
-Mais elles sont de mauvaise qualité et toutes rouillées !
-Qu’est ce que tu croyais ? C’est ça ou rien.
Ils prirent chacun une machette, sauf Ulysse qui prit une serpe et qui la regardait avec un sourire sadique assez inquiétant.
-Le lieu est à environ une demie-journée de marche. Selon nos informations le parchemin que vous devez nous ramenez serait dans une tombe au sommet du donjon et…et…
Hippie termina :
-Certains ne sont pas revenus.
L’homme lui jeta un regard sombre avant d’ajouter :
-C’est exact. Maintenant vous pouvez toujours changer d’avis si vous n’en avez pas le cran.
-On y va.
-Je savais que je pourrais compter sur vous, je vous laisse, j’ai à faire. Bonne chance !
Il se retrouvèrent seuls avec Fred qui leur demanda :
-Vous êtes prêts ?
Ils acquiescèrent de la tête.
-Alors, allons-y.
Au bout d’une demi-journée de marche à travers la forêt ils arrivèrent. Un imposant bâtiment se dressait devant eux. Le donjon était immense, lugubre et semblait complètement envahi par le végétation. On pouvait apercevoir des arbres se pencher à son sommet et un lierre énorme passait entre les pierres centenaires. L’ensemble donnait une impression malsaine, comme si la nature était devenue folle et le lieu maudit. Il n’y avait qu’une porte, grande ouverte sur l’obscurité, peu invitante à entrer et donnant froid dans le dos.
Fred alluma sa torche et la leur tendis.
« Ne la perdez surtout pas ! Je vous attends jusqu’au soir, après je considérerais que vous êtes morts. Bonne chance. »
Les quatre jeune gens se demandaient s’il n’avaient pas fait une grosse erreur en venant ici. Arthur prit la torche d’un bras tremblant puis émit d’une petite voix cassée :
« Merci. »
Ils restèrent un instant devant l’entrée béante, indécis, puis, plus pour ne pas perdre la face que par réel courage ils avancèrent lentement et s’engouffrèrent dans l’obscurité.
L’air était étouffant à l’intérieur et l’atmosphère pesante, oppressante. Bixente marchait devant, la torche à la main, les autres suivaient de près pour ne pas trébucher sur les pierres inégales du sol. Ils apercevaient d’énormes rats s’enfuir sur leur passage. Ils continuèrent de marcher ainsi longtemps, déambulant dans les sombres couloirs. Ils n’auraient pus dire combien de temps car dans le noir ils perdaient toute notion du temps. Au bout d’un moment ils arrivèrent enfin à un étroit escalier en colimaçon. Ils montèrent le plus silencieusement possible, comme par peur de réveiller quelque chose et vérifiant chaque marche avant de poser le pied dessus. L’ascension fut longue et exténuante mais finalement ils distinguèrent de la lumière et émergèrent au sommet de la tour.
Ils étaient dans un lieu totalement envahi par la végétation, notamment un gigantesque lierre.
« Il fait encore jour. » fit remarquer Bixente.
« Il s’agit maintenant de trouver ou ce cache ce parchemin » déclara Hippie.
Ils se mirent alors à chercher. L’endroit était assez grand et les possibles cachettes multiples. Mais nulle trace de tombeau ou de quoi que ce soit de ressemblant. Le soleil déclinait à mesure que le temps passait. Désespérés, les quatre jeunes gens s’accordèrent une courte pause.
Bixente pensait à voix haute :
« Réfléchissons, il ne doit pas être bien loin. »
« Moi, j’abandonne. » dit Arthur en s’appuyant sur le rempart. Mais une pierre, male cimentée, se déroba et chuta dans le vide, percutant et rebondissant sur les aspérités du mur. Elle emporta avec elle Arthur qui disparut de la vue de ses trois camarades. Ils crièrent tous en même temps, puis un silence, un silence de mort, effroyable. Tout d’un coup la voix d’Arthur s’éleva du vide :
« Eh les mecs, venez voir. »
Les trois autres réagirent de différentes manières : Bixente fit un bond en avant, Hippie faillit piquer une crise de nerfs et Ulysse resta la bouche grande ouverte et les yeux écarquillés.
Bixente était maintenant penché en avant là ou le mur s’était écroulé et s’écria tout joyeux :
« Il est tombé sur une corniche ! »
Hippie s’approcha :
« Fais voir ! »
Effectivement Arthur était sur une corniche avancée, les coudes et les genoux en sang mais dans toute son intégrité physique.
-Merde, tu nous a foutu la trouille !
Arthur répondit :
-Je crois que j’ai trouvé, c’est une sorte de tombeau. Il y a un squelette qui tient un petit coffret.
Bixente exultait :
-Prends le ! Ca doit être ça !
Arthur retira délicatement le coffret des mains du squelette.
-C’était pas si difficile que ça tout compte fait.
A ce moment là il sentit quelque chose lui attraper le pied et le tirer brusquement en arrière.
-Attention Arthur ! Le lierre bouge !
-WAAAAAH !
En effet le lierre qui avait envahi tout l’étage s’animait et essayait de le tirer en arrière, qui, lui, s’accrochait de toutes ses forces à des pierres du mur. Il dégaina sa machette et frappa le lierre avec une telle force que sous le choc elle lui échappa de la main, dégringola et resta suspendue au dessus du vide, accrochée par une plante du mur. Le gardien du tombeau , blessé, se retira de la cornière puis repassa à l’offensive. Bixente et Hippie se défendirent et essayèrent de porter secours à Arthur, mais ils n’arrivaient pas à avoir suffisamment de répit pour le faire remonter.
« Ulysse ! Aides nous ! »
Ulysse n’avait toujours pas bougé ou dit quoi que ce soit depuis la chute d’Arthur, mais en entendant les cris d’appel au secours et en voyant ces amis en danger il s’opéra une sorte de déclic en lui. Alors lentement sa main droite se dirigea vers le manche de sa serpe qu’il prit délicatement et il s’immobilisa. Des gouttes de sueur perlaient sur son front. Soudain, il releva brusquement la tête et chargea, serpe au vent et hurlant un terrible cri de guerre. Voir Ulysse attaquer des plantes avec une serpe c’est quelque chose qu’il faut faire au moins une fois dans sa vie. Tel un ancien dieu guerrier d’âges oubliés il faucha, coupa, frappa, déchira, meurtrit et hacha le monstre avec une rage, une fureur et une détermination qu’on ne lui connaissait pas. Finalement le lierre, en lambeaux, dut battre en retraite. Peu à peu Ulysse reprit le contrôle de lui-même. Ses veines transparaissaient sur ses tempes et il était complètement en sueur. Son arme lui glissa des mains et il perdit conscience.
Lorsqu’il rouvrit les yeux il comprit qu’il était allongé par terre au pied du donjon, entouré de ses amis et de Fred qui était penché sur lui. Ce dernier essayait de lui faire avaler une liqueur assez forte.
-Bois, ça va te remonter.
Il recracha une partie de la boisson qui était du vin épicé.
-Est ce que ça va ? demanda Bixente.
Ulysse fit oui de la tête.
-Tu ferais un bon jardinier. Comment est ce que tu l’as massacré !
Puis se tournant vers fred.
-Qu’est ce que c’était d’ailleurs ?
-Un esprit des plantes invoqué pour défendre l’artefact. C’est un sort très puissant, vous avez eu de la chance de vous en sortir, beaucoup de chance. Vous avez le parchemin ?
Hippie montra le coffret qu’Arthur avait pris dans la tombe mais ne le donna pas.
-Si ça ne vous déranges pas je préfère le garder jusqu'à ce que nous touchions notre paye.
Fred était contrarié mais dut se résigner. Comme Ulysse pouvait marcher ils partirent tout de suite pour Ragata. Sur le chemin Hippie et Bixente demandèrent des informations à Fred sur l’Association Des Intrépides Aventuriers.
-L’ADIA est une organisation composée d’hommes et de femmes de tout bord. La plupart de ses actions sont à but lucratif ou pour étendre son pouvoir. Gilbert Boisbouvier en est le chef.
-Et vous en faites partie ?
-Il faut bien vivre.
Ils arrivèrent à Ragata le soir et l’homme qui les avait embauchés, après avoir vérifié son contenu, opéra à l’échange du coffret contre les cinquante pièces d’or restantes. Les quatre jeunes gens restèrent seuls sur la place pour se partager l’argent puis s’assirent sur des marches. Tout était calme et seule la Lune était témoin de la scène. Bixente demanda aux autres :
-Vous allez faire quoi maintenant que vous avez l’argent ?
Personne ne répondit. Il continua :
-Je me demande ce qu’il pouvait y avoir de si important sur ce foutu parchemin.
-Moi je sais.
C’était Hippie qui venait de prendre la parole. Les trois autres se regardèrent interloqués.
-Quoi ?! Tu sais ce qu’il y a de marqué dessus ?!
-Oui, je l’ai lu en cachette sur le chemin du retour.
-Et alors ?
-Il n’y avait de marqué qu’une seule phrase très énigmatique : « IL FAUT TROUVER LA VOIE .»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anachronisme.cowblog.fr/
Lucile
Blonde vénitienne
avatar

Nombre de messages : 55
Localisation : Là où l'imagination n'a pas de limite...(Bretagne)
Date d'inscription : 26/08/2004

MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   Jeu 26 Aoû à 21:03

Dis moi :
QUAND EST CE QUE TU NOUS FAIS LA SUITE!!! Mr.Red C'est tellement bien
Oui je sais a chaque fois on me dis"Tu sais c'est tres difficile d'ecrire"! Mais moi je n'ecris pas donc je ne sais pas ce que c'est!
Mais c'est tellement entrainant que jai envie de tout lire d'un coup!(j'aime po quand c'est en episode!! ) moi=Egoiste!
Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marjo
Présidente Darth Marjolaine
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 28
Localisation : là bas...
Date d'inscription : 18/11/2004

MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   Dim 21 Nov à 17:44

study La suite ! La suite ! Mr.Red

_________________
Ne mange pas de choux pourris, ne met pas tes doigts dans le nez et prend la vie du bon coté !... Ne t'enerve que quand on t'attaque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emma
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 5
Localisation : fecamp
Date d'inscription : 15/08/2004

MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   Lun 22 Nov à 1:03

c'est vrai ça la suite la suite........ ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël
Membre
avatar

Nombre de messages : 169
Age : 30
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 10/08/2004

MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   Jeu 25 Nov à 16:34

Merci ^^
Mais j'aurais pas le temps de l'écrire en dehors des vacances et j'ai d'autres projets donc je verrais. Je pense qu'il y aura une suite...mais pour quand ?

_________________
ACCG vaincra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anachronisme.cowblog.fr/
Marjo
Présidente Darth Marjolaine
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 28
Localisation : là bas...
Date d'inscription : 18/11/2004

MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   Jeu 25 Nov à 22:21

Oui ! Quand ????????????????? Question Question Question Question

_________________
Ne mange pas de choux pourris, ne met pas tes doigts dans le nez et prend la vie du bon coté !... Ne t'enerve que quand on t'attaque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
x@vier
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   Jeu 31 Mar à 20:03

Ouaiche rafouf! la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bixente
Homme sans pareil
avatar

Nombre de messages : 105
Age : 29
Localisation : Pays Basque Nord
Date d'inscription : 11/08/2004

MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   Dim 30 Mar à 14:15

Et bé! la suite commence à se faire vraiment attendre!

_________________
La CGT est grande mais l'ACCG l'est encore plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marjo
Présidente Darth Marjolaine
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 28
Localisation : là bas...
Date d'inscription : 18/11/2004

MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   Dim 30 Mar à 16:20

Oh juste un peu... lol !

_________________
Ne mange pas de choux pourris, ne met pas tes doigts dans le nez et prend la vie du bon coté !... Ne t'enerve que quand on t'attaque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël
Membre
avatar

Nombre de messages : 169
Age : 30
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 10/08/2004

MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   Dim 30 Mar à 17:11

Mort de rire

Vous avez eu L'Espylacopa non ? Very Happy

Je pense pas que j'aurais le temps d'en écrire plus, j'ai trop de projets d'écriture en retard et trop peu de temps à leur consacrer. La suite je la laisse à Bixente.

_________________
ACCG vaincra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anachronisme.cowblog.fr/
Marjo
Présidente Darth Marjolaine
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 28
Localisation : là bas...
Date d'inscription : 18/11/2004

MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   Lun 31 Mar à 20:20

C'est vrai, l'espilacopa c'était pas mal ! D'ailleurs, si tu l'as sur ton ordi, met la sur le forum ! Plus ACCG tu meurs !
Bon Bix... Tu sais se qu'il te reste à faire...

_________________
Ne mange pas de choux pourris, ne met pas tes doigts dans le nez et prend la vie du bon coté !... Ne t'enerve que quand on t'attaque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël
Membre
avatar

Nombre de messages : 169
Age : 30
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 10/08/2004

MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   Lun 31 Mar à 21:09

Le problème pour poster l'Espylacopa c'est qu'à la base il s'agit d'un document PDF avec des images donc il faudrait presque un blog...

_________________
ACCG vaincra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anachronisme.cowblog.fr/
Marjo
Présidente Darth Marjolaine
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 28
Localisation : là bas...
Date d'inscription : 18/11/2004

MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   Lun 31 Mar à 21:40

Hum hum... Ben moi je vote pour un blog si tu as le temps bien sûr...

_________________
Ne mange pas de choux pourris, ne met pas tes doigts dans le nez et prend la vie du bon coté !... Ne t'enerve que quand on t'attaque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nanou
Benjamine


Nombre de messages : 18
Age : 27
Localisation : Le mans
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: nanou   Ven 4 Avr à 12:16

ouah...c'est...effrayant.
Alors, bon, j'ai qd mm qques questions a poser...
D'abord, comment tout ça a pu se passer sans que je voie rien??
J'ai vraiment l'impresison de passer à côté de certains trucs.
Ensuite, qui sont "Emma" et "xavier"??
Trou de mémoire de ma part ou pseudo?
ensuite, c'est quoi la difference entre apprenti nouveau président...etc...?et si jmet un bonhomme comme ça...ça fait quoi? What the fuck ?!? What the fuck ?!? What the fuck ?!? I love you Shit shakng2 affraid albino cheers
hahaha...ça a l'air plutôt marrant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marjo
Présidente Darth Marjolaine
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 28
Localisation : là bas...
Date d'inscription : 18/11/2004

MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   Ven 4 Avr à 17:42

Nanoouu !!
Enfin te voilà sur notre magnifique forum !
Je répond à tes questions en gros...
La présidente, c'est moi ! Avant c'était Raphaël mais il a fini par passer le pouvoir après des années de reigne. En gros, j'ai tous les pouvoir sur le forum, c'est moi qui le gère. J'ai permis aussi à Ulysse de pouvoir organiser les messages.
Sinon, ton statut change avec le nombre le message que tu postes.
Ne t'occupes pas des messages de gens dont tu connais pas le pseudo, c'est en général des anciens du camp mais qui ne postent plus depuis longtemps.
Si tu as d'autres questions, n'hésite pas !

_________________
Ne mange pas de choux pourris, ne met pas tes doigts dans le nez et prend la vie du bon coté !... Ne t'enerve que quand on t'attaque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël
Membre
avatar

Nombre de messages : 169
Age : 30
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 10/08/2004

MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   Ven 4 Avr à 19:16

Nanou, Raphaël, ancien secrétaire général de l'ACCG répond à tes questions :

nanou a écrit:
D'abord, comment tout ça a pu se passer sans que je voie rien??

J'avoue que je sais pas. Comme je sais pas comment t'as fait pour mettre un an à percuter que j'avais une adresse MSN XD

nanou a écrit:
Ensuite, qui sont "Emma" et "xavier"??

Emmanuelle était au camps au moins en 2003. Xavier c'est juste un pote qui a vu de la lumière et qui est entré (mais qui est juste passé en courant d'air)

questions :

nanou a écrit:

président...etc...?et si jmet un bonhomme comme ça...ça fait quoi? What the fuck ?!? What the fuck ?!? What the fuck ?!? I love you Shit shakng2 affraid albino cheers
hahaha...ça a l'air plutôt marrant!

oui c'est marrant

_________________
ACCG vaincra !


Dernière édition par Raphaël le Sam 5 Avr à 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anachronisme.cowblog.fr/
Bixente
Homme sans pareil
avatar

Nombre de messages : 105
Age : 29
Localisation : Pays Basque Nord
Date d'inscription : 11/08/2004

MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   Sam 5 Avr à 19:22

Et encore tu n'a connu qu'une ACCG!
ce slogan à tout une histoire

_________________
La CGT est grande mais l'ACCG l'est encore plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucile
Blonde vénitienne
avatar

Nombre de messages : 55
Localisation : Là où l'imagination n'a pas de limite...(Bretagne)
Date d'inscription : 26/08/2004

MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   Dim 6 Avr à 15:32

Oui c'est vrai que je me souviens d'un forum politique sous le nom de ACCG qui a completement disparu de la surface du net!!
Comment ca se fait ? Wink



Edit: bouhhh je suis decue je viens de me rendre compte que j'avais le droit à aucun titre moi... je suis meme pas "apprenti" on peut m'expliquer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël
Membre
avatar

Nombre de messages : 169
Age : 30
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 10/08/2004

MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   Dim 6 Avr à 15:50

Tu avais un titre spécial genre "journaliste" ou "photographe" de l'ACCG et il avait disparu

Désolé, je n'ai pas le temps de régler ça maintenant mais je verrai Wink

_________________
ACCG vaincra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anachronisme.cowblog.fr/
JOH
Photographe officielle de l'ACCG


Nombre de messages : 24
Age : 28
Localisation : La ou tout le monde il est
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   Dim 6 Avr à 17:06

PHOTOGRAPHE c'était MOI
NON MAIS
J'exige mon titre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hiversagonisants.canalblog.com
Raphaël
Membre
avatar

Nombre de messages : 169
Age : 30
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 10/08/2004

MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   Dim 6 Avr à 18:31

Du calme Joh Very Happy
Ce n'est pas moi qui avait pris cette décision, quelle qu'elle soit. De toute façon maintenant il faut voir ça avec Mademoiselle la Secrétaire Générale Wink

_________________
ACCG vaincra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anachronisme.cowblog.fr/
Lucile
Blonde vénitienne
avatar

Nombre de messages : 55
Localisation : Là où l'imagination n'a pas de limite...(Bretagne)
Date d'inscription : 26/08/2004

MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   Dim 6 Avr à 22:33

Lol Joh. A la toute origine du forum je suis devenue photographe je sais meme plus pourquoi d'ailleurs. Enfin bref maintenant je veux bien volontier te ceder la place mais j'exige quand meme d'avoir un titre Razz
Ca serait bien d'ailleurs qu'on en mette un different a chaque personne! Si quelqu'un à le temps pour ca (vraiment pas important du reste)!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nanou
Benjamine


Nombre de messages : 18
Age : 27
Localisation : Le mans
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   Lun 7 Avr à 16:40

coool...alors, je poste des messages, comme ça je srais plus l'éternel nouvelle...
(qui a dit paradoxale?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille
Lutin
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Localisation : Angers city
Date d'inscription : 10/10/2004

MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   Lun 7 Avr à 19:41

moi j'suis d'acc avec Lucile !!!! Débutant débutant, nan mais !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://regarder.par.la.fenetre.cowblog.fr
Marjo
Présidente Darth Marjolaine
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 28
Localisation : là bas...
Date d'inscription : 18/11/2004

MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   Lun 7 Avr à 20:14

Mes chèr(e)s sujets nos requête a été entendu. queen
Mais euh... je suis pas sur de savoir comment faire... Boulet
Bon, je vais explorer tout ça et dès que j'ai trouvé, je m'y met. Mais dois-je laisser parler mon imagination ou ouvrir un congrès pour le choix du tite le chaqu'un ?

_________________
Ne mange pas de choux pourris, ne met pas tes doigts dans le nez et prend la vie du bon coté !... Ne t'enerve que quand on t'attaque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Légende des temps oubliés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Légende des temps oubliés
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Collection de Corvettes oubliée dans le temps et la poussière !!!
» Serveur de données hydrométriques en temps réel :
» les gendarmes et les voleurs de temps à Ambazac......
» mélange moteur 2 temps
» (Angers Cotra) Les bus de l'agglo sont suivis en temps réel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACCG Online :: Divers :: ACCG-
Sauter vers: